Featured Video Play Icon

Découvrir Venise

Quand on nous parle de la belle Venise, on pense directement aux gondoles, au carnaval, a ses canaux et toute cette eau partout là-bas. Mais quand on s’y intéresse de plus près, on découvre une cité chargée en histoire et ce depuis plus d’un millénaire.
Travaillant dans le tourisme à Venise, je peux vous présenter cette magnifique ville.

Cliquez sur les liens pour accéder aux différents sujets dans l’article :

I – Venise, la sérénissime

Venise est une ville avec une grande part d’histoire qui a fait aujourd’hui ce qu’elle est : Une ville importante et touristique. Sa création remonte à l’an 528 et à doucement gagné en importance dans l’Italie que l’on connait aujourd’hui. Près d’un siècle après sa création, elle est devenu la capitale de la République de Venise (Apogée au 15eme siècle) et ce pendant plus d’un millénaire jusqu’en 1797, date de son déclin.

Carte de la lagune de Venise

Autour de Venise, on retrouve toute sa lagune (550km² de superficie) qui l’entoure et qui est sa force. Sa disposition l’a beaucoup aidé au fil des siècles avec les nombreuses invasions tentés contre les barbares. Elle fut longtemps isolée du continent.

La cité à su créer et conserver un prestige qui lui vaut une réputation mondiale aujourd’hui. L’art vénitien est très connu, que ce soit pour ses souffleries de verre à Murano, Un secret longtemps gardé secret, pour la peinture avec de très célèbres peintres qui sont passés dans la cité, des musiciens comme Vivaldi ont sont devenus célèbres là-bas et un fait historique important que tout le monde ne sait pas, c’est que la première banque au monde fut créé à Venise en 1151.
Enfin, un personnage très célèbre mondialement vient de Venise : Marco Polo, l’explorateur.

II – Une cité d’art

Pendant des siècles la ville de Venise a pu se développer d’un point de vue artistique et dans tous ces domaines.
De nombreux musées et expositions permettent tout au long de l’année de découvrir l’art lié à Venise comme lorsqu’on se rend à la place Saint-Marc, lieux phare de la ville, la plus grande place. On peut y voir les bâtiments qui l’entourent comme la basilique de Saint-Marc avec ces belles mosaïques, coupoles de style oriental ainsi que ces ornements en or avec les statues qui la décore.

Non loin de la place, je dirais même sur la place elle-même, vous pouvez accéder au palais des doges (Doge = Ancien dirigeant de Venise), et dans ce palais, vous pourrez visiter les pièces ou la haute société siégeait dans la ville, les peintures murales géantes (la plus grande d’Europe s’y trouve), les armures, armes et outils d’époques aussi ( Avec l’armure d’Henry IV ).

Article qui pourrait vous intéresser :  Guide pratique du Vaporetto à Venise ?

Il reste après cela, l’aspect musical de la ville, très important car dans l’exemple le plus connu, on retrouve Vivaldi qui là-bas à une église, (La Chiesa della Pièta) qui est SON église. On peut écouter ces œuvres (parmi les 450 concerts qu’il à composé ) dans les « Scuole » ou les palais vénitiens avec des représentations en costume d’époque, on dit que ça vaut le détour.

Musée Pinault

Il reste encore bien sûr pour les amateurs, des musées ou l’on peut trouver de la peinture comme le musée Pinault sur l’ancienne douane de Mer ou la fondation Guggenheim et ses expositions.
En allant à Venise, vous ne serez pas en reste et votre côté artistique ne pourra que s’éveiller davantage.

Le Carnaval de Venise est un événement artistique avant tout, plutôt que festif je dirais. Rien à voir avec celui de Rio ou on danse tout le temps. Ici à Venise, c’est rythmé par les costumes de d’époques, représentatifs de l’histoire de la ville.
Quasiment chaque costume et masque raconte une histoire, de l’Arlequin en passant par le Chat, ou encore certains masques spécifiques.

Ce festival a duré pendant des siècles et se passait pendant 6 mois dans l’année au temps de la république. Aujourd’hui, il se déroule en février pendant 10 jours avec différents événements, et des élections des plus beaux costumes tous les jours, sur la place Saint-Marc, le lieu de Rendez-vous de tous les participants officiels et non-officiels. TOUT LE MONDE peut se déguiser, alors n’hésitez pas pour le prochain.

Dernier point dont je vous parlerais dans cet article c’est LA BIENNALE !
C’est quoi ça ? Eh bien, c’est un festival qui s’installe toute les années impaires à Venise, partout dans la ville avec des pavillons représentant l’art de plus de cinquante nations, énormément de pays y sont présents et le festival dure quasiment la moitié de l’année, il prend fin sur le mois de Novembre. On le distingue grâce à des bannières rouges là où il y a un pavillon d’un pays.

Retrouvez plus d’informations pratiques sur le guide pratique de Venise.

III – Venise, une architecture spéciale

Quand on regarde Venise depuis le ciel, on aperçoit qu’elle a une forme de poisson…sans tête et qu’elle est coupée en deux par un canal plus large que les autres : LE CANALE GRANDE (Le Grand Canal).

Maison sur le Grand Canal

Fondée sur l’eau Venise est très spéciale. Ses fondations renferment une forêt souterraine et c’est à cause de sa fragilité qu’il fallut construire la ville d’une façon différente des autres.

Les bâtiments sont construits de telle façon qu’il y a déjà une couche de bois, un plancher sur lequel on pose le sol ou l’on marche, souvent de pierre, de marbre pour certains palais et que ce-dit plancher est fixé aux murs pour une solidité accrue.
Les murs eux pour éviter de s’effondrer à cause de l’érosion sont très légèrement inclinés vers l’intérieur les uns vers les autres (on ne le voit pas à l’œil nu, mais c’est une technique de construction locale).

Article qui pourrait vous intéresser :  L'hôtel Danieli

Particularité spéciale à Venise mais qui est logique compte-tenu de l’organisation de la ville, c’est qu’on peut accéder dans sa maison, son hôtel ou son magasin par deux entrées pour la plupart, ceux qui sont connectés à un canal, l’accès en bateau, est possible ainsi que le normal, à pied. Et on y voit même des garages, mais pas pour Voiture, il y en a ZÉRO à Venise, que garages à bateaux.

Visite des fondations sous Venise

Enfin, pour éviter que Venise se fasse ensevelir par les alluvions de sables ( Alluvions = Dépôts de sables ou débris charriés par des courants d’eau, cf.google ), il a fallu détourner les lits des rivières et les lieux où elles se jetaient dans la lagune.
Donc, en éloignant les embouchures sur la lagune de ces rivières, Venise fut sauvée de l’ensevelissement.

Mais d’autre danger la guette !

IV – Venise est en danger !

Même si on a pu organiser Venise pour lui éviter les dangers grandissants, ils y en a qui persistent encore.

L’exemple premier qui vient à l’esprit ici, c’est l’eau ! La lagune est salée et le sel ça ronge. En plus d’être lié à la mer Adriatique elle subit ces marées deux fois par jour. En temps normal, ça va encore, mais quand on vient aux périodes de solstices et d’équinoxe les coefficients de marée sont très élevés et on voit souvent les rues inondées, la place Saint-Marc sous parfois 1 mètre d’eau.
Ce phénomène s’appelle :  » L’Acqua Alta  » ( Les hautes eaux ) à Venise !

Conséquences de tout ça ? Et bien les murs sont rongés, les habitations ravagées, et en plus la ville s’enfonce d’un millimètre par an, ce qui n’est rien aujourd’hui mais, elle finira par disparaître un jour, c’est certain.

Cette menace aquatique renforce le fait que les Vénitiens ( surtout les jeunes ) quitte la ville pour rejoindre la terre ferme ( aujourd’hui relié par le Pont de la Liberté ( 4km de long environ ) à Mestre de l’autre côté, une ville industrielle ou on trouve de tout, sans les contraintes de Venise. en 70 ans, Venise est passé de 150000 habitants à environ 60000 aujourd’hui.

Alors, le second danger aussi lié à l’eau, ce sont les grand bateaux de croisière comme les COSTA, les MSC voire plus gros qui traverse 8 mois sur 12 le centre de Venise, devant la place Saint Marc en remuant les fonds en détruisant son écosystème, en faisant vibrer les murs et les vitres des palais historiques, et accessoirement, gâchant la vue et la vie des Vénitiens.

Article qui pourrait vous intéresser :  Venise, le guide pratique

Heureusement, fin 2013, une loi est passée interdisant les bateaux de plus de 96000 tonnes de passer par cet endroit. Une petite victoire pour les vénitiens qui manifestent assez souvent contre ces géants des mers.

Paquebot COSTA quittant Venise

V – Une Solution envisagée ? Oui !

Une solution a été mise en place pour régler en partie les problèmes d’eaux de Venise, c’est :  » The Mose Project  » ( MOdulo Sperimentale Elettromeccanico en italien ).
C’est un projet pharaonique qui est mis en place ici à Venise, et plus précisément sur sa lagune. Celle-ci est ouverte en trois points, trois portes comme on les appelle :  » La porte du LIDO  » au nord,  » La porte de Malamocco  » au centre, et  » La porte de Chioggia  » au sud.

Fonctionnement du projet MOSE ! ( source : http://www.telegraph.co.uk )

Chacune de ces portes naturelles se voit modifier pour se faire ajouter de vraies portes à proprement parler puisque de grands murs vont être mis en place, des murs mobiles qui serviront à fermer la lagune en même temps, en ces trois ouvertures temporairement lors de fortes marées, de fortes ACQUA ALTA annoncées dans le but de préserver la ville de Venise de ces attaques aquatiques.

La construction a débuté en 2003 est devait être finis pour 2014, mais il a déjà été repoussé à 2016.

VI – Venise, une ville qui bouge, enfin presque !

Aujourd’hui Venise fonctionne grâce au tourisme notamment depuis la seconde moitié du 20eme siècle. Chaque bateau géant qui vient s’amarrer vient déposer 5000 passagers et en reprend autant et donc ça apporte beaucoup d’argent à Venise, et aux commerçants.

Tour en gondole sur le grand Canal

Il y a énormément de business sur Venise que ce soit celui des masques, du verre soufflés de Murano, de la dentelle de Burano et des souvenirs en tout genre.
Les gondoles aussi sont une grande partie du business de Venise, elles sont le symbole de cette cité et il faudra compter pas moins de 80€ pour un tour de gondole. (C’est la petite Mafia de la ville).

Vous pourrez trouver des restaurants un peu partout dans la ville avec les spécialités locales, des bars & cafés ou gouter de bons expressos, et ceux de prestige sur la place Saint-Marc.

Du reste, les activités nocturnes sont les mêmes que celle du jour, pour les jeunes il n’y a pas grande chose à faire. Il existe bien une boite de nuit, mais elle est minuscule. Donc au final, a part les visites, les photos et en prendre plein les yeux, on n’a pas le temps de faire la fête à Venise, ni la possibilité (hors soirées privées bien sûr ).

Afin de connaître des bons plans à propos de Venise, n’hésitez pas à consulter le guide pratique de la ville.