Featured Video Play Icon

Visiter Miami – Little Havana

Hola ! Bienvenue dans le quartier cubain de Miami, on l’appelle Little Havana et je vous invite à découvrir son mode de vie, sa nourriture et son art de rue au travers de ma vidéo et mon article.

Voici ou se trouve la Calle Ocho à Miami, longue rue à l’ambiance Cubaine, comme le montre ma vidéo. J’ai marqué Domino Park, qui est un point phare dans cette rue et qui se trouve au Maximo Gomez Park

Sur cette Calle ocho, a quelques Miles vers l’Ouest, vous retrouverez l’Université internationale de Floride.

Que faire à Little Havana ?

Little Havana est un quartier très haut en couleurs et c’est peu dire.
En 1959, les cubains ont fuis le régime de Castro et le quartier à connu un grand changement dans son ambiance, dans son mode de vie.

Découvrir l’art le long de la Calle Ocho

Parsemé le long de la Calle ocho, vous verrez des coqs qui sont une partie de l’art représenté à Little Havana. Tout cela va de paire avec les bâtiments autour qui forment le reste de qu’on appelle le Street Art. N’hésitez surtout pas à tout voir et prendre un maximum de photos.

Vous pourrez retrouver, chaque dernier Vendredi de chaque mois, le Viernes Culturales ou Cultural Fridays qui célèbre la culture à travers l’art.

Aussi, le mois de Mars est le théâtre d’un carnaval local, le Carnaval de la Calle Ocho et qui permet de représenter la culture cubaine, hispanique du quartier de Little Havana.

Article qui pourrait vous intéresser :  Deux jours incroyables à Key West, Floride

Carnaval de Little Havana – Source courrierdefloride.com

INCON-TOURN-ABLE ! Comment se rendre à Little Havana et ne pas goûter à un des plats typique cubain proposé dans les restaurants de la Calle Ocho. La cuisine est riche, culturelle et ne demande qu’a être goûtée et savourée.

Vous retrouverez beaucoup de plats typiques à manger  » On the Go  » ou bien sur le pouce, ce sont par exemple les Bocaditos. Ce sont de petits sandwich de pain cubain (pain blanc) avec un pâté de jambon à l’intérieur. C’est léger et facile à manger en voyage.

Autre exemple, les Croquetas (Croquettes) qui n’ont rien à voir avec ce qu’on donne aux chiens. C’est un plat croustillant à base de jambon, ou de morue voire encore du Poulet.
Considérez ceci comme des amuses-gueules ou de quoi caler une petite faim. Géniaux à l’apéro.

Autrement, en restaurant, pensez qu’on vous proposera souvent comme accompagnement de vos viandes, poissons ou autres du riz et des haricots noirs qui sont spécifique à la culture cubaine. Little Havana la transmet bien.

Le restaurant considéré comme le restaurant cubain typique à Miami est celui qui à un nom qui n’a rien à voir, c’est le VERSAILLES Restaurant ! Il est bondé du Lundi jusqu’à la fin de semaine, et souvent par des cubains d’ailleurs.
Attendez-vous à manger des grosses portions, en général, c’est le cas dans le quartier.

Si je vous demande ce à quoi vous fait penser Cuba, vous me direz surement cigares en premier, puis ensuite, surement les voitures à Cuba. Et je vous dirais. Bravo !

Article qui pourrait vous intéresser :  Une visite à South Beach, Miami Beach

Les cigares cubains, les cigares de la Havane, ce sont les plus connus, à mon sens, on les retrouve à Little Havana. Le long de la 8eme rue ( La Calle Ocho ) vous retrouverez ces fabriques de cigares ou vous pourrez bien sur en acheter en souvenir ou pour les fumer. (« Le tabac, c’est taboo, on en viendra tous à bout ») !

The Cigar factory, très réputée avec son patron toujours devant

Alors même le long de South Beach et son décor artistique totalement différent, vous retrouvez des fabricants de cigares, parfois, dans la rue, sur des petites tables, qui les feront sous vos yeux.

Alors, pour se rapprocher des cubains sur place et tenter de discuter avec eux, il vous faudra parler espagnol, car en effet, dans ce quartier, la langue principale n’est pas l’anglais, mais bien l’espagnol. Certains comprendront l’anglais, tandis que d’autre, pas du tout. Le français je ne vous en parle même pas.

Je suis allé me faire couper les cheveux, et comme je le dis dans la vidéo, j’ai du tout expliqué en espagnol et j’ai choisi Italien à l’école et j’ai bossé deux ans à Venise, donc avec mon espagnol très rudimentaire, c’était pas gagné et j’ai eu la grande crainte quand je tentais de dire  » Court sur les côtés  » qu’il me rase tout et de finir comme ça:

« Oh le con »

Mais j’ai réussi à m’en sortir, indemne, pour mes cheveux et moi car au début, ce n’était pas avec mon  » Holà, Que tal ?  » que j’allais m’en sortir.

Article qui pourrait vous intéresser :  États-Unis : De la Floride à l'Arizona