Accueil / A ne pas rater / Road trip en Islande : Une journée à Reykjavik

Road trip en Islande : Une journée à Reykjavik

Partager

La première journée de mon aventure en Islande a commencé à Reykjavik et j’ai découvert une ville artistique et senstationnelle, riche culturellement et ou il fait bon vivre.

De Keflavik à Reykjavik ?

Le premier jour a bien débuté pour moi, réveillé dans une auberge de jeunesse (alors que je m’étais promis de ne plus remettre les pieds là-bas après Sydney), j’ai décidé de payer 2900 Kronur (25 euros environ) pour aller passer ma première nuit en Islande.
J’ai atterris à 00h30 heure locale et je voulais avant de partir à l’aventure, dormir une bonne nuit, prendre une bonne douche et être prêt pour le lendemain. J’ai donc choisi le Base Hotel à Keflavik, à 8mn de l’aéroport en voiture.

Base Hotel Keflavik
Base Hotel à Keflavik – basehotel.is

 

Retour sur le Base Hotel de Keflavik :

Ma nuit s’est passée dans un dortoir de 8 personnes et j’ai été agréablement surpris par le calme qui régnait à 1h00 du matin alors qu’en général les Hostels sont bruyants. Je suis allé me coucher après une bonne douche dans une literie grand confort. Pas de matelas trop fin… un Matelas très confortable accompagné d’une couette ULTRA épaisse pour ne pas avoir froid, et un Bunk bed taillé dans le bois, pas un lit en métal qui remue dès qu’on se retourne. J’ai passé une des meilleures nuits de ma vie en Hostel ici.

La Salle de bain, propre, neuve, design épuré. Je recommande le Base Hotel et pour ce prix de 25 euros, le rapport qualité-prix est sans appel.

En Islande tout est cher, cette opportunité de dernière minute a été une aubaine. Allez-y les yeux fermés, il est vraiment au top !

En route vers Reykjavik…

Dans l’avion la veille, j’avais rencontré deux français, Pierre et Florine que j’ai emmené avec ma voiture de location au Base Hotel car eux aussi dormaient là le premier soir. C’est donc, tout logiquement que je leur ai proposé de les emmener à Reykjavik de bon matin.

La route de Keflavik jusqu’à Reykjavik est relativement toute droite, limitée à 90km/h comme quasiment partout hors ville en Islande et elle prend 40 minutes en gros.

itineraire-keflavik-a-reykjavik

Vous pouvez opter pour un bus depuis l’aéroport qui coute environ 19 euros et qui vous emmène à Reykjavik en environ autant de temps qu’en voiture. La distance est de 50km à peu près.

Sinon, il vous reste l’option de faire du Stop, très répandue en Islande.

Une fois à Reykjavik…

Comme je le disais, je suis arrivé en voiture à Reykjavik et se garer là-bas, c’est comme tout dans ce pays, c’est cher. La solution que je vous propose est celle que j’ai utilisé, à savoir, se garer à la BSI ou la station de départ des bus. Ces bus vous emmène partout dans Reykjavik, hors Reykjavik, ou en excursion.

C’est un endroit ou peut, en plus, trouver un tas d’information touristique pour aller, par exemple, dans le Landmannalaugar, à Silfra, voir le Cercle d’or ou même, réserver une sortie Aurores Boréales.

La BSI, c’est un gros point de rendez-vous de beaucoup de voyageurs là-bas pour son côté pratique, parking gratuit pour la journée et ses informations en direct. Le petit plus personnel, c’est la sympathie du vendeur à la cafeteria, on a bien discuté en anglais.

La BSI Reykjavik
Pierre, Florine et moi à la BSI

Bref, une fois que j’avais vu ce que je voulais voir à la BSI, m’informer sur les choses possibles à réserver, retirer une centaine d’euros en monnaie locale (13.000 Kronur), Pierre, Florine et moi avons décidé de partir en ville, à pied, pour découvrir un maximum de choses et on a commencé par les quartiers résidentiels.

A la découverte du centre… ou presque

Des quartiers, calmes, à base de maisons blanches, et quelques perles comme cette maison avec un toit en herbe (voir la vidéo), ce qui est assez étonnant. Pour tondre, ça doit pas être simple en tout cas.

Florine, elle, s’est étonnée de la couleur des bouches à incendie, jaunes et rouges, originales et colorées en tout cas.

Après une vingtaine de minute de marche depuis la BSI, on arrive devant cette imposante église Luthérienne Hallgrímskirkja. Le design extérieur est imposant, mais n’a rien à voir avec nos églises, on ne peut décemment pas les comparer car le style est vraiment trop différent.

Arrivée sur Hallgrimskirkja
L’arrivée sur Hallgrimskirkja

Bon, on voulait aller visiter cette église mais une envie plus pressante ce faisait sentir, celle de notre faim, nos estomacs n’en pouvaient plus et on a été prendre un petit déjeuner frugal au Café Loki. Quelle aventure !

Premier repas Islandais de la mort qui tue :

Chez Loki, des menus attirants, typiquement islandais. C’est un café-restaurant réputé pour faire des plats spéciaux islandais. J’ai goûté ici le requin fermenté ou Hákarl (en Islandais). On l’a servi sous forme de cube comme des petits apéricubes, mais le goût, comment dire… est atroce. Le pire c’est que ça revient en plusieurs goût à chaque fois plus intense.

Hakarl - Requin fermenté
Du Hakarl prêt à manger – mywanderlist.com
Hákarl :

Pourquoi manger la viande qui pourrit ? Car la viande de requin qui est fraiche est toxique, riche en acide urique et il faut passer par une préparation spécifique pour l’en purifier. D’abord, la viande est enfoui sous terre pendant 6 mois puis séchée jusqu’à 4 mois en séchoir.

Le goût final est à la hauteur de nos espérances, mais comme on me l’a expliqué, ce n’est pas un plat recherché, mais qui est typique de l’Islande et ses traditions.

Du reste, le repas chez Loki était très bon, du hareng frais sur pain islandais et beurre, omelette de poisson…en tout cas, le pied, c’était frais et bon. Repas à 2300 Kronur (18€).

Hallgrimskirkja – Eglise d’Hallgrimur

Elle est haute de 75 mètres et sa construction s’est étendue sur un peu plus de 40 ans de 1945 à 1986, rendant donc sa construction très récente, ce qui explique son style. En fait, elle est censée représenter les fameuses orgues basaltiques que l’on retrouve en Islande près de Vik ou encore à Svartifoss. Il s’agit d’une église Luthérienne (Protestante).

Orgue de Hallgrimskirkja
L’orgue de Hallgrimskirkja

L’entrée est libre et gratuite dans un premier temps. Pour accéder à la pièce principale et la nef c’est très rapide et on est surpris de la blancheur de cette église. On a l’habitude des églises sombres, humides, froides et admirablement décorées par chez nous. Ici, rien à voir, des murs blancs, on dirait du neuf. L’église en elle-même n’a rien de spectaculaire si ce n’est son orgue incroyable que l’on remarque à notre sortie car il est juste au dessus de la porte. Il est composé de 5275 tuyaux et je dois avouer qu’il est magnifique.

Sachez-le avant d’y aller, ce monument est très récent, donc a pas le même charme que les églises que l’on connait.

Avant de sortir, vous pouvez payer pour 700Kr (6€), l’accès au clocher pour aller admirer une vue magnifique à 360° de Reykjavik. La montée se fait, heureusement, en ascenseur.

Leifur Eiríksson
La statue de Leifur Eiríksson à Reykjavik

N’oubliez donc pas la statue devant l’église, elle représente Leifur Eiríksson, le fils d’Erik le rouge qui est l’homme reconnu comme celui qui a découvert l’Amérique 500 ans avant Christophe Colomb. Elle offre un point de vue magnifique sur l’église.

Descendre par le centre-ville

Après avoir profité de l’église, on est descendu tranquillement au centre-ville ou Florine et Pierre devait rencontrer un de leur amis qui vit à Reykjavik et qui bosse dans le tourisme. Il travaille sur un bateau qui fait les sorties pour voir les baleines.

Une des rues de Reykjavik
Une des rues de Reykjavik

En attendant on passe par des rues très artistiques, très propres pour se rendre au lac de Reykjavik ou leur ami les attendait. Après avoir acheté à boire et s’être posé dans l’herbe en bord de lac, il était temps de se séparer et qu’on reprenne chacun notre route.

Le lac de Reykjavik
Le lac au centre-ville de Reykjavik

En solo dans Reykjavik…

Je suis donc repassé par le grand centre et j’ai pu m’incruster quelques minutes dans une visite guidée en anglais qui parlaient d’Ingólfstorg et ses vapeurs géothermiques (des tuyaux qui sortent du sol avec de la vapeur naturelle).

J’ai continué mon chemin vers Bæjarins Beztu Pylsur, réputé pour être le meilleur vendeur de Hot Dogs de Reykjavik. Il paraitrait que les Hot dogs ne sont pas, comme chez nous, connus pour être de la malbouffe mais plutôt un met typique islandais qui se mange sans faim.

Ces hot-dogs sont réputés pour être les meilleurs mais aussi pour avoir reçu la visite de Bill Clinton qui a donné son nom à un de leurs hot dogs avec une sauce moutarde simple. Si vous allez pour goûter ces sandwhich, demande alors un CLINTON !

Bæjarins Beztu Pylsur
Bæjarins Beztu Pylsur – Les hot-dogs de folie à Reykjavik
Bæjarins Beztu Pylsur :

Commander un Hot Dog à Bæjarins Beztu Pylsur est une obligation, il faut gouter leur sauce une fois, c’est à tomber par terre et avec une boisson vous dépensez 420 Kronur (3.30€).

Enfin, après cette pause il faut aller voir le port, les parcs pour ne rien rater. Je n’ai pas souhaité faire trop d’attraction touristique dans la ville, il y en a assez à faire en dehors alors payer les musées ou autre ne m’intéressait pas .

Ma journée s’achèvera doucement en faisant des courses pour pouvoir subvenir à mes besoins puisque le reste du voyage; je le passerais dans ma voiture pour y dormir et me déplacer.

Ou faire ses courses ?

J’ai fais mes courses où on m’a conseillé de le faire, un supermarché que l’on trouve partout dans le pays et qui s’appelle BONUS.
L’Islande est cher comme pays et Bonus propose les tarifs les moins cher, donc profitez-en.

magasin bonus Islande
Supermarché Bonus en Islande

Une fois que la nuit était tombée, je suis retourné à la BSI, pour récupérer ma voiture et chercher les derniers bons plans et surtout recharger les batteries de mes caméras. J’ai passé une première soirée extraordinaire car j’ai pu discuter avec des américains, un australien et une anglaise, plus le mec de la cafeteria et avec du recul, je peux vous dire que j’ai bien ris car tous mes potes d’un soir à la BSI ont tous payé les 6000 kronur pour une excursion en bus pour aller admirer pendant une heure des aurores boréales à Þingvellir alors que j’ai refusé, j’ai pris ma voiture, je suis allé aussi me garer à Þingvellir pour passer la nuit et pendant des heures durant, j’ai pu admirer pour pas un rond, un spectacle de lumière époustouflant, mes premières aurores boréales….

N’hésitez pas à suivre l’aventure en Islande avec le prochain épisode et article (Bientôt disponible).

Dites-moi, vous avez goûté aussi le Hakarl ? Vous avez eu la chance de voir des aurores boréales sur place ? Laissez le moi savoir dans les commentaires.

La boiboite à commentaires

commentaires

A propos Kevin

Hey salut, Moi c’est Kevin !

Je suis un blogueur voyageur qui adore découvrir un tas de choses et partir à la rencontre de peuples et cultures différents, c’est bien plus enrichissant que tout le reste pour moi.

Je vous partage ma passion et vous donne mes conseils pour vous préparer vous aussi à visiter les endroits ou je suis allé, comme Les Etats-unis, l’Australie ou encore d’autres destinations.

A voir aussi

Séjour à Marrakech - Bons plans et découvertes surprenantes

Séjour à Marrakech – Bons plans et découvertes surprenantes

Le Maroc… je n’ai déjà pas de mots au début de cet article pour parler …

6 commentaires

  1. C’était ma première destination de mon tour du monde. C’est marrant comme la ville a l’air différente. J’y étais fin janvier et tout était blanc. PARTOUT de la neige et y avait pas grand monde dans les rues !
    Capitaine Rémi: Mon dernier article en date…L’autostop : mes précieux conseils pour ne pas attendre 3 heuresMy Profile

    • Ah ben effectivement ça doit être bien différent. Il y avait pas mal de monde dans les rues, il faisait 15° de moyenne ce jour-ci, mais aucun flocon à l’horizon :D J’y retournerai en hiver, c’est certain.

  2. J’ai toujours été attiré par l’islande et j’aimerais beaucoup y aller. Ton partage me fait rêver et j’ai trop envie de m’y rendre pour prendre une bonne bouffée d’air frais et me sentir libre dans ce pays riche en paysage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge