Accueil / Parlons Voyage ! / Qu’est-ce que le voyage a changé pour moi ?

Qu’est-ce que le voyage a changé pour moi ?

Partager

Les quelques voyages que j’ai fait ont eu l’effet escompté sur moi, ce changement d’état d’esprit que beaucoup d’entre nous, voyageurs, rencontrons. Mais concrètement, pour moi, ça a changé quoi, qu’ai-je appris ?

Je me suis découvert…

Comme beaucoup de gens le font de nos jours, je passais le plus clair de mon temps à me plaindre. Me plaindre de la vie en général, me plaindre de là où j’habitais, me plaindre de tout en somme.

Ici, en France, j’ai accès à tout et clairement quand j’ai vu ce qui pouvait se passer dans d’autres pays, j’ai bien vu que j’étais chanceux au final et que les plaintes incessantes que je formulais et que tout le monde formule, sont insignifiantes.

Qu'est-ce que le voyage à changé pour moi ?
Ma mère m’appelait souvent Caliméro  Source : misscalimero.vefblog.net

 

Le voyage m’a d’autant plus permit d’ouvrir mes yeux et mon esprit à un tas d’autres choses comme la tolérance. Attention, je ne dis pas qu’avant j’étais le dernier des connards intolérant, non, mais j’ai appris qu’aucun préjugé ne s’avérait être vrai à la fin et que peu importe d’où on vient, ou comment on parle, ou comment on s’habille (…etc), on est vraiment tous égaux et on a tous le même potentiel pour réussir.

Il suffit de se donner les moyens ! Oui, juste ça; cette petite phrase est une phrase qui résonne dans ma tête depuis fort longtemps, depuis que j’ai moi-même décidé de partir en Australie, seul en 2013. Je l’ai dit à mon meilleur ami, alors qu’on prenait des vacances à Tenerife en 2011 :

« Je partirai en Australie le 15 Janvier 2013 ! »

 

Qu'est-ce que le voyage à changé pour moi ?
Le temps pourri à mon départ en Australie

 

Et ce jour-là, je l’ai fait, j’ai décollé le 15 janvier 2013 pour Brisbane et la suite n’a été que révélation, tous les jours et un accomplissement personnel perpétuel.

J’ai découvert les autres…

L’aspect le plus important du voyage pour moi, ce n’est pas de partir et de me retrouver à plus ou moins six heures de décalage horaire de chez moi, c’est de rencontrer ceux qui se trouvent aussi loin.

La plupart du temps j’essaie de me loger chez l’habitant quand je voyage pour la simple et bonne raison que ça me permet de me rapprocher d’un mode de vie local, de m’imprégner de leur façon de faire quotidienne et de comparer la leur avec la mienne. Bien sûr quand ce n’est pas possible j’alterne, je vais à l’hôtel quand le budget le permet, sinon c’est dans ma voiture quand j’en loue une.

Qu'est-ce que le voyage à changé pour moi ?
La voiture que j’ai (pas) loué à Miami.

 

Je dois avouer qu’en utilisant le Couchsurfing (c’est ce avec quoi j’ai commencé), j’ai eu quelques expériences étranges et d’autres superbes. J’ai pu découvrir à San Francisco des gens géniaux qui vivait nus de par leur mode de vie Hippie à base de pétards et de nature et de joie de vivre sans complexe tout en accueillant pleins de gens de tout horizons. Une vraie auberge espagnole dans le compté de Marin en dehors de Frisco. Vraiment cool.

Qu'est-ce que le voyage à changé pour moi ?
L’entrée la maison hippie

 

J’ai aussi appris qu’on est pas tous logés à la même enseigne en matière de pauvreté quand on voit dans quel état sont laissés les aborigènes australiens dans la rue, qui, il faut le rappeler, n’ont pas été déclaré comme étant des êtres humains avant 1967. Ils étaient classés sous la catégorie « Faune & Flore » avant ça.

Que ce soit Down Under ou aux USA ou encore à Venise, où j’ai pu vivre pendant deux ans, la pauvreté est toujours là, à différents niveaux et elle nous frappe. On donne toujours une image négative aux SDF, on les évite par peur. Mais peur de quoi au juste ? Est-ce que quelqu’un peut me dire de quoi ils ont peur ?
J’ai partagé un repas à emporter que j’avais acheté, au départ, que pour moi, avec un SDF sur un banc sans le métro de New York et ça fera partie de mes meilleurs souvenirs, de voir la reconnaissance du mec quand je lui ai proposé de partager. Il avait tout de respectable, la seule chose qui faisait qu’il n’était pas respectable était l’opinion et le regard que les gens posaient sur lui.

Qu'est-ce que le voyage à changé pour moi ?
Soirée Barbecue multilingue, trop bon

 

J’ai découvert les autres, ça veut dire aussi que j’ai découvert la façon de voyager d’autres Français, d’autres nationalités et comment chacun perçoit son voyage. Le comparatif est super enrichissant et j’ai beaucoup appris, car, après tout, je ne me considère pas comme un voyageur chevronné comparé à certains autres.

J’ai découvert la beauté, dans la diversité

En me déplaçant dans différents pays, différentes villes, différents lieux, j’ai pu en prendre plein les mirettes. La diversité du monde est tel que chaque chose que l’on découvre à le potentiel de t’exploser à la tronche, dans le bon sens et de t’émerveiller.

A Venise, chaque coin de rue était magique, l’histoire de cette ville m’a transcendé et les couchers de soleil sont juste magnifiques.

Qu'est-ce que le voyage à changé pour moi ?
La lagune de Venise

 

En Australie, bien que je n’aie pas pu en voir grand chose au final à part la côte et campagne Est du pays, les décors et paysages sont phénoménaux. Passer de Brisbane à Sydney en passant par la Gold Coast et pour finir à Orange, NSW après cinq heures de train dans les Blue Mountains, je te garantis le dépaysement.

Qu'est-ce que le voyage à changé pour moi ?
A Orange, NSW, en plein picking de pommes

 

Londres et son ambiance des quatre saisons en un seul jour, quand tu te prends une pluie diluvienne, de l’orage, du vent glacial et un grand soleil. C’est au final magnifique, même si tu galères sur le moment, tu expérimentes des choses locales (tu m’en diras tant quand tu seras trempé à Trafalgar Square à 10h du matin).

Qu'est-ce que le voyage à changé pour moi ?
Bon j’avoue, là il fait beau à Trafalgar Square

 

Enfin, les grands espaces américains, les grands Buildings, les plages magnifiques, le soleil, la neige, le blizzard, les tempêtes, que de diversités là-bas. Comme l’Australie, c’est très vaste, donc forcément, il y a un tas de choses à découvrir.

Qu'est-ce que le voyage à changé pour moi ?
Californie, la fin de la journée dans un décor de rêve

 

J’ai appris de toutes ces destinations, j’ai appris de leurs différences, de leur diversité et j’ai appris que peu importe à quel point on peut se sentir blasé de la vie chez soi, il y a toujours un moyen de s’épanouir, de s’émerveiller.

J’ai appris que la vie IS NOT A BITCH. La vie est ce que tu en fais. La vie ne te fait pas de cadeau, c’est pas a elle de te les offrir, c’est à toi de te les procurer. Les joies qui t’arrivent ne sont pas des chances mais des décisions que tu as prises, ce sont des opportunités que tu as saisies.
J’ai appris que la vie est une prise de risque constante et que ceux qui n’osent pas en prendre resteront coincés dans un monde très étroit et finiront un jour par se mordre les doigts de n’avoir jamais osé DE-CID-ER d’agir.

Qu'est-ce que le voyage à changé pour moi ?
« Affrontes tes peurs, vis ta vie  » #FFLL

 

J’ai appris… Et vous, qu’est-ce que le voyage a changé chez vous ? Dites-le moi dans les commentaires.

La boiboite à commentaires

commentaires

A propos Kevin

Hey salut, Moi c’est Kevin !

Je suis un blogueur voyageur qui adore découvrir un tas de choses et partir à la rencontre de peuples et cultures différents, c’est bien plus enrichissant que tout le reste pour moi.

Je vous partage ma passion et vous donne mes conseils pour vous préparer vous aussi à visiter les endroits ou je suis allé, comme Les Etats-unis, l’Australie ou encore d’autres destinations.

A voir aussi

Ma vie d’Expat aux USA pendant 1 an – Laure MORTRET

Partir vivre aux États-Unis est un rêve pour un grand nombre de personnes et notamment …

4 commentaires

  1. Quand on y réfléchi, c’est clair qu’on réalise que le voyage change énormément de choses dans notre vie et dans notre manière de percevoir les choses. Moi, j’ai carrément appris à aimer la vie encore plus. Je veux vivre longtemps pour pouvoir voir et faire tout ce que j’ai en tête. Je suis davantage heureuse, j’ai toujours des projets plein la tête. J’ai davantage confiance en moi et mes capacités. Maintenant, je considère que « tout » est possible. Bref je pourrais en nommer beaucoup comme ca encore :)
    Rachel – Blog voyage Découverte Monde: Mon dernier article en date…Travailler en voyageant pour financer son voyage autour du mondeMy Profile

  2. Super article ! Tu as su dégager de l’émotion par le récit de tes périples. Tu nous fais voyager et ça donne envie de retourner en escapade.
    Continu à raconter tes aventures avec autant de fraîcheur et de naturel, c’est toujours un plaisir de te lire.
    Sara: Mon dernier article en date…Premier voyage au BrésielMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge